2022-09-16T20:37:07+02:00

Vis ma vie de bénévole

Publié par Cha'mania

Nous avons toujours tendance à voir les mois de l’été (juin/juillet/août) comme les mois les plus difficiles dans la protection animale et qu’une fois passée l’été, nous allons enfin voir le bout du tunnel. Quelle erreur ! Enfin le mois de septembre est souvent pire, toujours autant de sauvetages voire plus avec les vacanciers qui reviennent et découvrent souvent une petite famille dans leur jardin, toujours autant d’abandons pour x raisons et d’un autre côté, c’est le mois le plus important au niveau adoption, ce qui est super certes mais ce qui représente un travail colossal avec la préparation des journées d’adoption en amont et les jours J. A cela, s’ajoute la fatigue qui se fait ressentir, car les étés ne sont pas de tout repos dans la protection animale.

Une journée type dans protection animale, par exemple, celle d’hier. Les journées commencent bien évidemment tôt, car il faut faire le tour des animaux avant de partir travailler, voir si tout le monde va bien, vérifier les gamelles, faire les soins pour certains et en ce moment, bibi à 6 chatons dont la maman, gravement malade, n’a plus de lait. En partant travailler, petite halte chez notre vétérinaire partenaire de Lanta afin de récupérer une chatte sauvage, stérilisée la veille et la relâcher sur son site de nourrissage à Vieillevigne, mise en route des nasses par la même occasion.

Je profite de ma pause déjeuner pour récupérer une petite famille, maman et 4 chatons, confié à l’association car la personne s’est laissé débordée et n’arrive plus à gérer. Nous avions déjà récupéré la 1ère portée, 3 chatons de 4/5 mois, la semaine précédente, le 4ème ayant disparu ??? Direction la famille d’accueil à Eaunes pour l’installation de toute la petite famille le temps du sevrage. En revenant, petit arrêt à Colomiers afin de récupérer un don de matelas pour les loulous à Appart City et sur le chemin du retour petit arrêt à St Martin du Touch pour prendre en charge un chaton récupéré par une dame qui nourrit les chats abandonnés dans sa résidence. Avant de repartir travailler, je m’arrête vite fait chez notre vétérinaire partenaire Argos pour récupérer un loulou (photo 3) trouvé, castré, mais non identifié. Perdu ? Abandon ? Personne ne s’est manifesté malgré les affiches mises par les personnes qui l’ont trouvé. En repartant sur Vieillevigne pour contrôler les nasses, je m’arrête à Montgiscard, déposer le chaton dans sa famille d’accueil. Arrivée à Vieillevigne, un chaton est pris dans une nasse  et dans l’autre un adulte, déjà stérilisé, du coup, il retrouve sa liberté ;)

Je me dépêche de rentrer afin d’installer les loulous et donner le bibi à mes 6 loulous avant de me remettre au travail. Boulot terminée, je repars sur Mons, libérée une chatte sauvage stérilisée dont nous avons récupéré ses 3 chatons dimanche dernier lors de notre journée d’adoption afin de les sociabiliser et les proposer ultérieurement à l’adoption.

En parallèle, une chatte et ses 2 chatons (photo) nous sont déposés pour prise en charge, toute la petite famille a été trouvée errante à St Julia. Un autre loulou est accueilli par une famille d’accueil, abandonné car le couple se sépare, et a priori le chat est malheureux depuis leur séparation. Il est certain qu’avez un abandon en plus, il sera plus heureux… Et dernière prise en charge de la journée d’une chatte adoptée chez nous en 2020, car la miss a une fracture et les adoptants ne peuvent pas payer ses soins…

Heureusement, ce soir, pas de transferts de loulous à faire, je peux rentrer directement ce qui est assez rare, mais cela tombe bien car pour le moment nous manquons de bénévoles au refuge et il y a un peu de travail lol. Il faut compter environ 3 voire 4 heures au quotidien, s’occuper d’une centaine de chats, bien entendu, représente beaucoup de travail. Sans oublier les bibis lol.

22h, les loulous du refuge ont été bichonnés, à partir de là, on fait un peu d’administratif dont le travail est colossal également : enregistrement des contrats d’adoption et des chèques afin de pouvoir payer nos vétos, mise à jour du site, préparation du prochain week-end d’adoption, changement d’identification (nous sommes à 2318 demandes exactement ce soir…), traiter les mails (aidés par Vanessa, heureusement), les textos, les messengers… En général les appels sont traités tout au long de la journée (environ une centaine d’appels par jour)…

Tout ceci est bien entendu épuisant physiquement, moralement, mentalement avec des bonnes et mauvaises nouvelles tout au long de la journée, avec des journées plus noires que d’autres. Forcément, la vie privée est souvent mise de côté, beaucoup de soirées, week-ends... où nous ne sommes pas présents, les loulous passent avant… On essaye de préserver la santé afin de pouvoir continuer nos actions, sans oublier le travail, obligatoire lol, il nous permet de payer les factures ;)

Alors oui, on ne répond pas toujours rapidement, aux textos, aux mails, aux messengers… ca rallouille plus ou moins sympathiquement… heureusement que la majorité des gens comprennent que nous sommes débordés et sont compréhensifs. Bien entendu, nous sommes en recherche de bénévoles sur du long terme et sérieux que ce soit pour les journées d’adoption ou pour le refuge…

Voilà, en résumé  une journée type dans la protection animale J

Recevoir des nouvelles, c’est notre booster, donc n’hésitez pas à nous en donner régulièrement même si nous n’avons pas le temps de répondre, cela nous fait énormément plaisir et les voir heureux, au chaud, aimer, protéger… c’est notre bonheur et cela nous aide à continuer nos actions.

Merci pour eux, merci d’adopter nos loulous, merci de nous suivre, merci de partager nos annonces, merci pour vos dons, merci aux familles d’accueil, merci aux bénévoles, merci aux enseignes qui nous accueillent, merci à nos partenaires, merci également à nos vétérinaires partenaires !

Ensemble, nous pouvons continuer à les aider ! Merci pour eux !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog