Articles avec #conseils du comportementaliste catégorie

2019-12-27T13:30:16+01:00

Jocelyne, comportementaliste, est à votre écoute

Publié par Cha'mania

En vous souhaitant une bonne intégration, pour le bonheur de chacun, et de tous…

L’équipe de Cha’mania est à votre entière disposition si vous souhaitez avoir un entretien particulier au sujet d’un problème de comportement suite à une adoption.

Voir les commentaires

2019-12-27T13:29:43+01:00

L'arrivée à la maison !

Publié par Cha'mania

Vous venez d’adopter votre félin, et vous avez déjà reçu tous les conseils nécessaires à sa bonne intégration de la part de l’association.

Mais voici quelques rappels supplémentaires pour vous aider à vivre sereinement les premiers pas de votre chat chez vous.

Chat adulte et plus de 4/5 mois (un paragraphe est consacré au chaton en fin d’article)

Ce qu’il est impérativement conseillé de faire lorsque vous allez ouvrir la cage de transport en arrivant vous :

  • Libérer votre chat dans une pièce de référence : il s’agit d’une chambre, ou d’un bureau… un endroit tranquille de préférence, mais pas non plus trop isolé ! il a besoin de s’intégrer dans votre environnement.
  • Disposer à proximité sa litière, et sa nourriture. Ultérieurement, lorsqu’il sera habitué à vous et à la maison, vous pourrez disposer sa litière et sa nourriture dans d’autres pièces de la maison
  • Arranger un endroit douillet où il pourra se cacher : couverture (ils adorent se cacher dessous)

Le chat est un animal territorial. Vous venez de l’adopter, et il a besoin de se ré-assurer dans ce territoire inconnu qui est le votre. Le changement de lieu est un grand stress pour lui, donc il faut lui donner les moyens et le temps de s’approprier ce nouveau lieu qui va être le cadre de sa nouvelle existence avec vous.

Dans un premier temps, il va se cacher (sous un canapé, un lit, ou tout autre cachette à laquelle vous n’auriez même pas pensée, c’est pourquoi j’insiste, dans un premier temps, limiter les cachettes possibles , d’où la pièce de référence).

Il se peut que le premier soir il ne veuille pas manger et se terre. Ce n’est pas grave et normal. Essayez de le solliciter par la voix, et tentez une approche de contact en douceur.

Je tiens à vous dire que se mettre à 4 pattes pour tenter de le caresser sous le canapé, n’est pas ridicule, et votre chat saura apprécier votre attitude. Il se peut qu’il vienne de suite. Mais si vous sentez qu’il est apeuré, n’insistez pas, renouvelez simplement les approches, et i l est certain qu’à un moment donné, il y répondra. C’est lui qui viendra finalement chercher votre contact, soit en miaulant, soit en pointant le bout de son nez.

Votre nouveau locataire est un félin et ne se sentira mieux que lorsqu’il aura inspecté son nouveau territoire. Il est connu que tous les grands fauves chassent la nuit, votre fauve miniature va également profiter de la nuit pour inspecter son territoire à l’insu de tout le monde. Donc, le soir, laissez toutes les portes ouvertes à l’intérieur de la maison (sauf si vous avez d’autres animaux, voir § « L’intégration avec d’autres animaux »). C’est lorsque la maison est tranquille, qu’il va pouvoir inspecter chaque centimètre carré de son territoire. L’utilisation d’un spray Felliway est conseillée au début (en vente chez tous les vétérinaires). Ce spray diffuse des hormones (de chatte allaitante) qui sont efficaces pour calmer l’angoisse chez le chat.

Il se peut également qu’il miaule les premiers soirs, sachez que ces miaulements sont dus au stress, au fait qu’il a quitté un lieu qui le rassurait, une fratrie, … et qu’il est désormais dans un endroit totalement inconnu où il n’a pas d’autres choix que de prendre de nouveaux repères, donc avec caresses, patience et douceur, vous l’aiderez à trouver ses repères auprès de vous…

En ce qui concerne la sortie en extérieur, si vous avez la possibilité de le laisser sortir (jardin, cour etc …), un chat nouvellement adopté doit se familiariser au minimum 3 à 4 semaines avec son environnement de vie avant de pouvoir sortir en extérieur. Lorsque le chat vit en appartement, il est également conseillé pendant cette période d’intégration, de ne pas laisser votre chat monter sur les rebords de fenêtres ouvertes, balcon… Les chats n’ont pas peur du vide, mais s’ils sont effrayés, ils peuvent très bien sauter (c’est déjà arrivé !). Donc vigilance tant que votre chat n’est pas complètement habitué à vous et à la maison. Le chapitre de la sortie en extérieur est abordé dans un article dédié.

L’arrivée du chaton

En complément des conseils donnés ci-dessus, il y a évidemment des adaptations à prendre en compte si vous adoptez un chaton. (entre 2 mois et au plus 4 mois)

A l’arrivée chez vous, il ne faut pas le laisser seul , c’est un bébé, et il aura tout de suite besoin de votre contact physique. Mon conseil, le garder prés de vous autant que possible. Il s’adaptera d’autant plus facilement si vous le gardez souvent contre vous et que vous le caressez. De plus, le jeu chez le chaton est un bon moyen de faire disparaitre le stress de l’arrivée.

Aménager dans un endroit sécurisé proche de vous, un endroit douillet, avec des jouets, et à proximité installez la nourriture et la litière. Limitez les possibilités d’excursions dans la maison au début. Vous le laisserez progressivement explorer la maison au fur et à mesure de sa croissance.

Si vous possédez d’autres animaux, isolez le temporairement du contact direct avec eux (cf § « L’intégration avec d’autres animaux)

En ce qui concerne la sortir en extérieur, un chaton ne doit pas sortir avant 5/6 mois (voir § Sortie en extérieur. Cf § précédent : particulièrement attention aux fenêtres et balcon)

Merci d’avoir lu ces quelques conseils,qui , j’espère, vous aideront à construire une belle relation entre vous et lui…

La réussite de son intégration sera le fruit de vos réponses à ses attentes, et de cette alchimie qui a toutes les chances de se créer entre vous et lui ! …

L’équipe Cha’mania vous souhaite de vivre une vie heureuse avec votre nouveau compagnon

Voir les commentaires

2019-12-27T13:29:12+01:00

L'intégration avec d'autres animaux

Publié par Cha'mania

Vous venez d’adopter votre félin, et votre souci, outre le fait de l’habituer à vous et à la maison, est de réussir l’intégration du nouvel arrivant avec vos animaux déjà présents dans la famille, chat(s) et/ou chien(s)

Il est avant tout important de respecter les conseils donnés dans le chapitre « l’arrivée à la maison ». Installez votre nouveau compagnon dans sa pièce de référence, pièce isolée des autres locataires à « quatre pattes » , donc porte fermée.

Pendant quelques jours, cela peut être 1 ou 2 jours, ou 3 (faites confiance dans votre ressenti), échangez les odeurs. Frotter le nouveau venu avec un linge, couverture et faites la même chose avec le ou les animaux déjà présents. Échangez les tissus afin que chacun sente l’odeur de l’autre. De toute façon, pendant la nuit ils vont sentir leurs odeurs mutuelles sous la porte fermée.

Le jour J, lorsque vous allez ouvrir la porte, assurez vous que toutes les portes des pièces de la maison sont ouvertes. Ceci pour faciliter la retraite de l’un ou de l’autre s’ils sont effrayés. Il est important que le chat puisse se positionner en hauteur pour se mettre hors de portée du chat ou du chien, ou qu’il puisse aller se réfugier sous un meuble.

(Si vous avez adopté un chaton, échangez les odeurs et progressivement, faites les présentations en restant toutefois très attentif à ce qui se passe. Un chaton est toujours un peu provocateur (inconscience du danger) et est très vulnérable. Donc, à vous de doser les échanges….)

Ensuite, je vous conseille d’aller vous préparer un thé, ou de faire une activité qui vous détende…. Bref, continuez à vivre normalement ! Surtout ne stressez pas et laissez faire. Gardez tout de même un œil vigilant si les choses dégénéraient, mais en principe, les animaux savent très bien faire connaissance tous seuls.

Il se peut qu’il y ait des grognements, feulements, poils hérissés…. C’est normal. Chacun va s’évaluer , se jauger, peut être chercher à s’impressionner, ou cela peut tout aussi bien se passer merveilleusement bien.

Il existait une hiérarchie, un modus vivendi avant l’arrivée de votre nouveau locataire, il faut un peu de temps pour que s’instaure un nouvel équilibre au sein de la famille « quatre pattes ».

A moins d’un véritable problème, mon conseil, respirez la zénitude ! et essayez de ne pas interférer si rien ne vous y oblige. Les animaux sont particulièrement sensibles au stress humain, et vous risqueriez d’aggraver les choses en voulant trop vous interposer. Faites leur confiance !

N’hésitez pas à contacter l’association si vous avez besoin d’aide et de conseils.

Voir les commentaires

2019-12-27T13:20:12+01:00

Petits conseils pour le bien être de votre félin de la part de notre comportementaliste !

Publié par Cha'mania

Votre chat dans votre intérieur

Depuis son arrivée, et dans la mesure où votre félin s’aventure hors de sa pièce de référence et qu’il prend progressivement possession de son territoire, voici quelques conseils qui vont l’aider à s’intégrer.

 

Les coins où dormir :

Je dis bien « les » car un chat adore avoir différents endroits où faire la sieste, où passer sa nuit, et ceci en fonction des différentes heures de la journée. A l’inverse du chien, le chat ne se satisfait pas d’un endroit spécial et unique. Cela semble compliqué, mais non, en général, il se débrouille pour choisir ses endroits de prédilection tout seul. Et parfois, le coin douillet que l’on a aménagé ne leur plait pas !  Un plaid à un endroit, un couffin, une étagère d’armoire…  un coussin… vous  verrez  au fil des jours où vont ses préférences, c’est lui qui choisit ! Vous êtes bien entendu libre de ne pas le laissez s’installer dans vos armoires (quoiqu’ils adorent ça), mais disposez dans les endroits qu’il  affectionne, un plaid, un coussin, parfois cela peut même être un carton !

 

La nourriture :

Installez  son bol de croquettes et d’eau dans la cuisine. Après tout c’est là que tout le monde mange !  Arrangez-vous pour la mettre dans un endroit qui n’est pas passager, afin qu’il puisse manger tranquillement sans être dérangé.

Important : ne jamais limiter la quantité de nourriture (fractionnement à heures fixes). Un chat a besoin de manger souvent, en petites quantités. Le chat sait se réguler de lui-même.

 Certains vétérinaires préconisent ce fractionnement par souci de surpoids de l’animal.

La problématique du poids peut être résolue en changeant la qualité des croquettes, opter pour des croquettes light, ou mélanger des légumes aux croquettes en fonction des gouts de votre chat. Mais ne jamais restreindre sur la quantité.

 

La litière :

C’est un point  important. Nombre de personnes se plaignent que leur chat n’est pas propre alors que le problème vient simplement de la litière. Un chat est naturellement propre. La litière doit être placée dans un endroit accessible, mais retiré  (salle de bain, wc, buanderie…mais accessible).  Elle doit être nettoyée tous les jours (les chats détestent les litières salles et finissent par faire leurs besoins ailleurs !).  Elle doit être placée impérativement loin de sa nourriture. Dans la nature, les grands fauves font leurs excréments loin de leur tanière pour ne pas attirer les prédateurs. Bien que sociabilisé, votre  chat a gardé ses instincts de félin sauvage.

Je déconseille les litières fermées (capot avec fenêtre battante). Bien que pratiques, car limitant les particules de litières à l’extérieur, elles ne sont pas adaptées aux chats, car :

  • Les chats détestent l’enfermement dans un endroit clos,
  • La porte battante peut être dissuasive
  • Les odeurs sont maintenues, malgré le nettoyage de la litière (le chat est un animal extrêmement propre, donc très sensible aux odeurs)

 

Si vous avez d’autres animaux,

Votre nouveau locataire va progressivement faire sa place et trouver ses marques :

Le coin où dormir, aménagez son espace en fonction des endroits qu’il aura choisi par rapport au système hiérarchique qui se sera mis en place.

En ce qui concerne, la nourriture, gamelle en hauteur s’il côtoie des chiens, et gamelle séparée s’il  s’agit d’autres chats (quoiqu’ils aiment échanger, on ne sait jamais, c’est peut être meilleur à côté)

La litière, si vous avez d’autres chats, il est bien d’avoir au moins 1 litière par chat, bien qu’ils puissent choisir de partager la même (A adapter en fonction).  

Si vous avez mis tous ces conseils en place, il n’y a aucun doute sur le fait que votre chat va faire de votre « chez vous », son « chez lui » et vous apporter tout le bonheur que vous attendez dans sa relation avec lui …..

N’hésitez pas à contacter l’association si vous avez besoin d’aide et de conseils.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog